Pour que la prochaine génération d’enseignants puisse souffler les 100 bougies de la cabane, nous devons lui donner de l’énergie par des projets. Actuellement, nous créons des sentiers didactiques autour de la cabane.

Nous développons des collaborations pour inscrire ce versant de montagne dans la formation des enseignant-e-s primaire et secondaire. Au niveau de l’infrastructure, nous souhaitons augmenter notre capacité d’accueil, et surtout, mettre en contact les jeunes des villes avec les personnes qui font vivre cette région.