1951-2100 : 150 ans de pédagogie à la montagne. Un objectif raisonnable.

En 1951 un groupe d’enseignant du collège classique cantonal de Lausanne, ancien nom du collège de Béthusy, reçoit un terrain à Luan, hameau des préalpes vaudoise et décide d’y bâtir une cabane de montagne.  Ils souhaitent permettre aux élèves de venir y faire des camps de ski. La cabane est construite par les enseignants, grâce à une bonne dose d’engagement et d’huile de coude. Les élèves contribuent également à l’ouvrage.

Durant ces septante ans d’existence, la cabane a toujours été en main des enseignants du collège de Béthusy, qui l’ont soignée, réparée et développée. Ils n’ont cessé d’amener des élèves à la découverte de la montagne pour des camps nature, des camps de théâtre ou simplement pour passer quelques jours au contact de la montagne. Les élèves vivent à Luan des expériences inoubliables dans ce lieu authentique. Pour nombre d’entre eux, il s’agit d’un premier contact avec la montagne et avec une nature préservée.

Ancrée dans le tissu du hameau et du village de Corbeyrier, elle est aussi un lieu de rencontre pour les sociétés locales et de ce fait permet un échange entre les élèves et les acteurs de la vie sociale et économique de la montagne.

Cette cabane est un monument à la poésie de la pédagogie et à l’engagement des enseignants pour leurs élèves.

Rénover pour continuer

Pour continuer cette aventure la cabane doit être rénovée et modernisée. Elle doit permettre l’accueil de classes plus nombreuses, isolée pour être à nouveau fonctionnelle toute l’année et être aménagée dans le but devenir un lieu qui allie harmonieusement accueil chaleureux et formations innovantes.

La cabane est également devenue un lieu d’élaboration pédagogique unique dans le cadre d’un partenariat avec la Haute École Pédagogique du canton de Vaud. Quatre axes d’activités tournent autour et dans la cabane et doivent se développer grâce à sa rénovation.

 Rénover pour innover

Ces activités naissent à la fois dans des valeurs fortes qui sont le patrimoine de la cabane, telles que la création d’un lien avec l’environnement, l’entraide et la collaboration, la simplicité et le partage, la découverte et l’émerveillement.